Nouvelles Retour
Actualités  |  
29 août 2017

Laura Sauvage : son deuxième album ''THE BEAUTIFUL'' en écoute exclusive

"THE BEAUTIFUL", le 2e album de LAURA SAUVAGE : ton CISM t’en offre l’écoute intégrale en exclusivité. Le voilà qui est sensationnel. Pour en bonifier l’écoute et mieux comprendre, nous avons posé les bonnes questions.

CISM : Allo LAURA SAUVAGE on va commencer par le début ok. Tu as livré l’EP Americana Submarine à l’automne 2015, l’album Extraordinormal quelques mois plus tard au début de 2016, ton groupe Les Hay Babies a itou offert La 4ième dimension (version longue) en octobre de cette même année pis là tu reviens avec un 2e disque solo, "THE BEAUTIFUL". Premièrement, bravo. Deuxièmement, qu’est-ce qui a si rapidement mené à une suite?
LAURA SAUVAGE : Premièrement, merci. Deuxièmement, les filles/toute la band des Hay Babies sont au Nouveau-Brunswick. J’suis la seule qui habite à Montréal. Quand je n’ai pas de show, je me réveille chez moi, je fais un café et je me cherche un « purpose in life ». So, pour m’arrêter d’angoisser, j’me change les idées pi j’écris des tounes. Fait que, j’angoisse beaucoup. :) hahaha

CISM : L’album s’appelle "THE BEAUTIFUL" – les guillemets, c’est d’à cause?
LAURA SAUVAGE :  *Je mets la main gauche sur mon coeur de droite et je chante*

CISM : La pièce d’ouverture du disque s’appelle Everything Is In Everything. Peux-tu élaborer sur cette position philosophique.
LAURA SAUVAGE :  Cette chanson-là était un cadeau de fête pour mon ami Félix, en 2015. J’avais jamais pensé faire anything avec mais là, on l’a mis sur l’album parce qu’elle était fun à jouer. Il aime toujours de me rappeler que toute est dans toute et que les coïncidences dans la vie arrivent pour une raison. Sage garçon, ce Félix.

CISM : C’est quoi le genre musical de LAURA SAUVAGE selon toi? Selon d’autres?
LAURA SAUVAGE : Laura Sauvage, c’est du slacker, stoner rock. C’est une bunch de kids qui doivent vivre dans des corps d’adultes qui trip à faire de l’art ensemble. On ne se casse pas le bicycle à questionner la qualité et la richesse de whatever-que-j’pourrais-m’en-calisser qu’on fait. On fait juste pi c’est ça que ça donne. On se donne des petits challenge auparavant. Genre, for the most part, so far, les albums ont eu leur titre d’album avant de même faire les tounes pi dans le fond on fait que les toute fit la vibe. Comme une expo. J’ai les deux prochains projets on hold pour l’instant, mais les album titles sont là.

CISM : As-tu un sujet de prédilection? Si oui, c’est quoi / sinon, pourquoi pas, t’sais?
LAURA SAUVAGE : Ça dépend l’album. Americana Submarine est l’escalator qui m’a emmenée dans ma cave travailler sur quelque chose d’autre que du folk. Extraordinormal était influencé des city freaks pi que dans le fond on est toutes aussi freak que les autres dépendant de quel œil tu regardes. Celui-ci est à propos de nos voisins qui vivent quelque chose d’atroce et aussi de notre cerveau qui deal avec ça en entrant dans des grosses dépressions.

CISM : C’est quoi le meilleur pire commentaire qu’on t’ait fait?
LAURA SAUVAGE : « T’aurais pu te censurer! C’était un show de famille ». Don’t hire me, then.

CISM : Selon toi, c’est quoi la plus grande question qu’une chanson pop ait posée/soulevée?
LAURA SAUVAGE :
Do you realize that you have the most beautiful face
Do you realize we're floating in space,
Do you realize that happiness makes you cry
Do you realize that everyone you know someday will die
And instead of saying all of your goodbyes, let them know
You realize that life goes fast
It's hard to make the good things last
You realize the sun doesn't go down
It's just an illusion caused by the world spinning round
Do you realize, oh, oh, oh?
Do you realize that everyone you know
Someday will die?
And instead of saying all of your goodbyes, let them know
You realize that life goes fast
It's hard to make the good things last
You realize the sun doesn't go down
It's just an illusion caused by the world spinning round
Do you realize that you have the most beautiful face
Do you realize?

- Flaming Lips

CISM : Le lancement de THE BEAUTIFUL se fait le 6 septembre à l’Apartment 200 à Montréal. Trouve un GIF qui représente comment ça va se passer.
LAURA SAUVAGE :