Nouvelles Retour
Actualités  |  
24 janvier 2018

Dylarama : son premier EP Certified Cutie en écoute exclusive

CERTIFIED CUTIE, le 1er EP de DYLARAMA : ton CISM t’en offre l’écoute intégrale en exclusivité avant sa sortie le 26 janvier. Le voilà qui est sensationnel. Pour en bonifier l’écoute et mieux comprendre, nous avons posé les bonnes questions. 

CISM Allo DYLARAMA on va commencer par le début ok. Tu officiais, d’il y a longtemps (2008, mettons) à il y a semi-longtemps (2014, mettons) sous l’alias de Mathias Mental, un projet qui a couvert large en termes de pop, de lo-fi à indie chic, de solo à quatuor. Qu’est-ce qui t’a mené vers DYLARAMA?
DYLARAMA : À la base, Dylarama était un gros trip de production qui visait à me séparer un peu du songwriting. Je voulais faire des remixes dans mes temps libres sans me mettre trop de pression, question de pouvoir manipuler des samples pas clearés et de jouer avec mes plugins librement sans avoir à écrire un roman de paroles à chaque fois. À ma surprise, le projet a connu un pas pire succès d’estime, et ça m’a donné envie de fusionner les deux sphères. En bonus, j’ai pu tuer Mathias Mental… Fait du bien.

CISM Tu as fait paraître l’EP/mixtape Caught Dead en 2015, sur lequel tu remixais/éditais Mac DeMarco + Rhye. Ça affichait un peu les nouvelles avenues du projet, c’est cool. Puis, sur CERTIFIED CUTIE, tu te remixes/édites toi-même en revisitant 2 morceaux (nommément Chantal + Les yeux fermés) de ton ancien catalogue. Cet aspect de réinterprétation, c’est important, chez DYLARAMA?
DYLARAMA : Quand on cherchait un réalisateur pour le EP, je savais que je voulais quelqu’un qui pourrait m’aider à développer autant l’aspect chanson indie, que celui de beat making décalé. J’ai fait appel à Jean-Nicolas Doss du groupe Wizaard pour me sortir de mes vieux réflexes de chansonnier, je lui ai pas mal donné carte-blanche au niveau de la réalisation, et je trouve qu’il s’est dépassé. Je suis particulièrement heureux des nouvelles dimensions qu’il a amenées à ces deux tounes qui n’étaient sorties que sous forme de démos, à l’époque.

CISM Jase-moi donc des deux autres morceaux du EP (Saison estivale + White Lighter feat. Wizaard), tant qu’à faire.
DYLARAMA : Saison Estivale a été composée sous hautes influences de UMO et Homeshake. Je me fais souvent demander : « C’est qui la fille dans la chanson? Je la connais-tu? »  C’est en fait une chanson d’amour que je dédie au weed. White Lighter a été écrite avec Jean-Nicolas. C’est notre petite toune R&B psyché weirdo. Les paroles ne veulent pas dire grand chose, tbh. On a eu beaucoup de fun à composer ensemble!

CISM Qui a certifié que tu étais cute de même (à part moi, mettons)?
DYLARAMA : En revenant d’un gig de DJ, j’étais sur la banquette d’un bus de nuit à me demander ce qui figurera sur ma tombe. En termes d’épitaphe, « Certified Cutie » avec un hug face emoji, ça le fait.

CISM C’est quoi le genre musical de DYLARAMA, selon toi? Selon d’autres? 
DYLARAMA : Indie pop avec un petit côté futur funky néoromantique kawaii psychosexuel. Je pense que ça plaira aux gens qui aiment Mac Demarco, UMO, Tame Impala, Connan Mockasin, Jungle, Peter Peter, ou même du vieux Beck.

CISM As-tu un sujet de prédilection? Si oui, c’est quoi / sinon, pourquoi pas, t’sais? 
DYLARAMA : L’affaire à laquelle tu ne penses pas nécessairement quand t’écris une chanson, c’est que si tu fais une bonne job, tu risques de la chanter pendant des années. Tu peux trouver ça drôle d’écrire une chanson d’écorché vif, un soir de même devant ton ordi, mais au bout d’un certain temps ça fini par peser lourd sur le moral de flotter dans ces vibes-là. C’est pour ça que je me force toujours à essayer de rester le plus positif possible quand je compose. Dans les dernières années, j’ai eu la chance de vivre une vie super le fun, entouré de gens très cool. J’essaie de parler de ça le plus possible, même si ça finit pas mal tout le temps par virer en chanson d’amour un peu mélancolique.

CISM Cet EP-là, c’est tu une mise en bouche pour un album dans pas trop longtemps?
DYLARAMA : Si Dieu le veut, je suis down.

CISM C’est quoi le meilleur pire commentaire qu’on t’ait fait? 
DYLARAMA : Astie man, je sais que mon nom ressemble à Dollarama. Arrêtez de me le dire! Ceci dit, ceux qui ont fait leurs devoirs au CÉGEP auront reconnu la référence à Don DeLillo.

CISM C’est quoi la plus grande question qu’une chanson pop ait posée/soulevée? 
DYLARAMA : Je suis du genre à aimer les chansons pop qui traitent de questions simples: l’amour, le party, l’amitié, le bonheur, les démons… C’est derrière les petits sujets de tous les jours qu’on retrouve les grandes réponses.

CISM Le lancement de CERTIFIED CUTIE c’est le 15 février au Vinyle Chope. Trouve un GIF qui représente comment ça va se passer. 
DYLARAMA :