Nouvelles Retour
Actualités  |  
3 septembre 2015

CISM au FMEAT 2015 : Duchess Says / Ponctuation / PONI + Geneviève et Matthieu diffusés live sur nos ondes!

CISM sera au FMEAT pour diffuser les concerts de Duchess Says/Ponctuation/PONI ce vendredi, et celui de Geneviève et Matthieu ce samedi. Donavan Lauzon des Turbo Tannants sera aussi sur place pour couvrir l'évènement.

Au moment où vous lirez ces lignes, je serai dans un bus direction le Nord, destination Rouyn-Noranda. Non, je n’ai pas été recruté comme joueur de hockey dans une équipe de hockey mineur. Je ne me réoriente pas non plus dans l’industrie minière. Mon séjour n’a rien à voir avec les mineurs. Je m’en vais pour la première fois de ma vie au FME, pis j’ai pas peu hâte. Il s’agit d’ailleurs d’un excellent prétexte pour dépasser Mont-Laurier.

Le festival en est à sa treizième édition et il y a une sorte de légende autour de celui-ci. J’ai l’impression que le fait que ce soit éloigné, que ça se passe dans une petite ville et que les shows se donnent dans de petites salles font en sorte que les gens se parlent plus et que ça et contribue à construire une ambiance unique. Ce sont les échos que j’ai eus. Je commence même à avoir hâte de voir ce que ça avait d’l’air le bar-club des Chums et je peux presque imaginer l’odeur de la poutine de Chez Morasse. Ça s’en vient.

Il paraît que c’est aussi un prétexte pour festoyer pas pire. Disons que je ne dois pas m’attendre à me coucher tôt dans les prochains jours. Selon certains dires, je ne risque pas de me coucher à jeun non plus. Apparence que les abitibiens ont le coude léger et qu’il faut suivre les mœurs locales. Ça doit aider à faire interagir le monde tout ça. L’alcool, ce lubrifiant social.

J’agirai à titre d’observateur pour le compte de CISM 89,3, votre radio favorite. La programmation du FME correspond assez bien avec ce qui passe sur les ondes de la marge (le mot-clé ici : émergent). C’est sur que Louis-Jean Cormier et Ariane Moffatt, ça fait un moment qu’ils ont émergé, mais bon, le festival s’adresse aux connoisseurs comme au grand public. La programmation est assez éclectique : rock-folk-psychédélique-expérimental-indie-punk-rap, sortez-en des étiquettes, il y en a pour tous les goûts.

CISM présentera deux émissions spéciales : vendredi le 4 septembre à partir de 20h00, si vous syntonisez le 89,3, vous aurez droit à un show de PONI, Ponctuation et Duchess Says. Pas besoin de vous dire que ça va rentrer au poste. Samedi le 5 septembre à 17h00, pour bien enchaîner avec La Rumba, on vous propose l’intégral du show La Jamésie Ostie de Geneviève et Matthieu. Ça promet.

Je serai donc sur place pour toute la durée du festival et je vous offrirai un compte-rendu de mes déplacements/spectacles appréciables/états d’esprit à la fin. J’aime mieux ne pas trop me créer d’attentes, mais il y a clairement quelques moments que je ne raterai pas. Pour l’instant, j’ai vraiment hâte de voir Kid Koala, Das mörtal, Philippe Brach et surtout Doldrums. Le dernier album de celui-ci, The Air Conditioned Nightmare a beaucoup joué dans mes oreilles récemment. Je m’attends aussi à me faire avoir dans le détour avec certaines découvertes aussi. C’est agréable découvrir des artistes sur scène pour ensuite se taper leur discographie. 



Pour ceux qui restent à Montréal, il y a Misstress Barbara et ben des shakes de protéines en circulation au Piknic Electronik ce dimanche. Profitez du long week-end les tannants !