Nouvelles Retour
Actualités  |  
19 août 2015

Arthur Comeau : son deuxième album Prospare en écoute exclusive

Prospare, le deuxième album d’Arthur Comeau : ton CISM t’en offre l’écoute intégrale en exclusivité jusqu'au 21 août grâce à son site de course. Le voilà qui est sensationnel. Pour en bonifier l’écoute et mieux comprendre, nous avons posé les bonnes questions.

CISM : Allo Arthur Comeau on va commencer par le début ok. Tu as fait paraître ton premier album ¾ en 2014, puis tu t’es peu produit en spectacle pour plutôt plancher sur une suite. Pis ensuite apparemment que tu vas encore plancher sur une autre suite pour faire une trilogie. C’était l’intention dès le départ?
ARTHUR COMEAU : L’intention est de créer une base solide et véritable sur laquelle une multitude de formats de shows peuvent être érigés dessus à la longue. J’ai fait plusieurs shows pour ¾ mais surtout des partys locaux, au-delà du rideau d’acier, c’est-à-dire dans mon hometown de Clare, ainsi que quelques shows à Caraquet, Québec, Trois-Rivières, Montréal. Mais la grande majorité des shows ressemblait à cecitte https://www.youtube.com/watch?v=QVsZa8H28ek

CISM : On note un écart stylistique entre ¾ et Prospare, qui s’éloigne encore plus du rap en faveur d’un boogie exploratoire. Ça tient d’une rapide évolution due au temps passé en studio, ou la déviation des genres musicaux était elle aussi prévue au début du triptyque? 
ARTHUR COMEAU : J’pense que le triptyque se doit d’être différentes versions de la vision Arthur Comeau. ¾ c’est le mouvement seal covert ops, Prospare c’est fumer des cigares avec le banquier pi planter des champs de haskaps avec mes cousins, Planète Clare sera l’effet complet de vivre dans Clare (Nouvelle-Écosse), le moment où ton village devient une planète en soit. La meilleure façon de la présenter au monde. Prospare c’est inspiré d’une entrevue http://cargocollective.com/nomdeplume/10-YEAR-INTERVIEW avec Lamie Moussa qui est aussi collaboratrice sur l’album. Ça pi JonahMeltwave qui m’a passé une guitare so ça donné Prospare.

CISM : ¾ traitait de vagues, de marées et de méditation à la plage. Quels sont les leitmotivs de Prospare?
ARTHUR COMEAU : Arrêter de faucher le lawn pour découvrir le hummingbird moth, radio CIFA 104.1 FM, aller pêcher du tuna à Wedgeport avec Danny à Marc à Alexandre, découvrir ma propre force et commencer à la contrôler au lieu de se faire vampiriser.

CISM : Tu as enregistré ça où, Prospare? Avec qui? Quels invités?
ARTHUR COMEAU :  Même chalet que les bons albums de Radio Radio (lol), Kwenders et ¾; Upper Saulnierville Station dans la ville de Clare ainsi que Phi Centre Studios à Montréal. Les invités : Jesse DelGizzi Belliveau, Léon Stuart, Lamie Moussa, Maridee, Michael à Victor, Jean-Pascal Comeau, Nadine Belliveau (peinture de la couverture de l’album) et la magnifique team de P572 pour le release.

CISM : Depuis la sortie de ¾, tu as aussi fondé la Tide School – qu’est-ce que c’est?
ARTHUR COMEAU : Tout le monde parle de New School, Old School, mais la vérité c’est un aller-retour : Tide School. Nous ouvrons les portes que la mode musicale ne se permet pas de comprendre. C’est basé sur la philosophie des horloges des marées, les rythmes naturels et véritables. Shoutout Namori Cissé!
Tide School c’est une compagnie de production-promotion-broadcasting. À présent on a un Bandcamp (tideschool.bandcamp.com) qui montre nos productions, le côté promo est sous-développé et se limite à faire connaître TDSL pour le moment et pour le broadcasting on a une émission de 2 heures hebdomadaire. #1 top rated show : Radio Arthur sur CIFA 104.1 FM est disponible en podcast sur https://www.mixcloud.com/arthurcomeau1/

CISM : C'est quoi la chanson que tu aurais aimé composer dans toute la vie, Arthur Comeau?
ARTHUR COMEAU : J’adore les chansons Meteghan et Jacuzzi parce que c’est des chansons qui ont été au-delà du monde musical et traversé dans le monde de la politique. J’aurais aimé composer la tune King de Years & Years parce que je prendrais les royalty chèques et je les investirais dans la Tide School et aussi parce que le texte raconte mon histoire dans l’industrie à Montréal. LOL.

CISM : Pour presque finir, qu’est-ce que tu penses que tout le monde devrait savoir sur Arthur Comeau, Arthur Comeau?
ARTHUR COMEAU : Que je n’ai jamais quitté la radio. J’ai commencé ma carrière à 14 ans en faisant des émissions sur CIFA, là j’ai continué à Moncton, là j’ai fondé et nommé le groupe Radio Radio par amour du format et aujourd’hui me voilà de retour sur les ondes une fois par semaine avec Radio Arthur. J’espère bientôt pouvoir présenter ma propre station : TDSL FM. WORLDWIDE.

CISM : Est-ce qu’il y a un lancement qui est prévu?
ARTHUR COMEAU : Oui, chez Evelinas Rappie Pie dans Clare dans quelques semaines et par après une tournée promo d’événements variés. Art Com doit garder ça dynamique comme d’la bonne radio.
Shoutout à mon excellent label P572 qui comprend la flow de la TIDE SCHOOL et à mon éditeur Denis Wolff chez Harris & Wolff qui garde nos plages merveilleuses. 

 L'écoute est maintenant terminée. Vous pouvez désormais écouter et vous procurer l'album sur iTunes et Bandcamp.