Coup de Coeur Retour
15 December 2020

Revue de l'année 2020 : Jazz / Explo

2020, c'était spécial. Ici, le meilleur du meilleur tout le temps de l'année, selon nos émissions jazz / explo (dites « de catégorie 3 » auprès du CRTC <3) : Jazzy JazzSymbiose + Jeunesse cosmique.

Martin Destin / Jazzy Jazz

1. Artistes VariésBlue Note Re:Imagined : Nous retrouvons de nombreux artistes de la nouvelle vague jazz qui réinterprètent et saluent les meilleurs morceaux de l'histoire du jazz.


2. Moses Boyd - Dark Matter : On ressent dans cet album un son électro avec des influences soul, jazz contemporain et des éléments de la musique africaine.


3. Harrisson Argatoff - Toronto Streets Tour : Un album qui explore les tournées de l'artiste dans les rues de Toronto au courant de l'année 2019. Une sorte de photographie musicale de ses concerts.


4. Kossi Mawun - Wèdo : Dans cet album, nous découvrons les différentes sonorités d'instruments à percussions africaines.


5. Nubya Garcia - Source : C'est un voyage sur plusieurs dimensions incluant des éléments soul, des sons africains de la diaspora et une touche de dub step.


Albérick et Eric Boivin / Symbiose

Autechre‎SIGN (Warp Records) : Un album délicieusement ambient, mélodique et dystopique. Tout simplement magnifique! (Albérick)


Cabaret Voltaire ‎– Shadow Of Fear (Mute) : Premier album studio sous le nom Cabaret Voltaire en 26 ans, même s'il s'agit en réalité d'un album solo de Richard H. Kirk cela reste un mini événement en soi. (Albérick et Eric)


Diamanda Galás‎ – Piano Variations (Intravenal Sound Operations) : Indiscutablement une de nos artistes préférées à tous les deux. Une seule pièce de 20 minutes qui a autant de puissance qu'un album complet. (Albérick et Eric)


France Jobin‎Death Is Perfection, Everything Else Is Relative (Editions Mego) Très bel album résultat d’une introspection personnelle et de l’acceptation du chaos dans la vie courante de l’artiste après la perte de plusieurs personnes proches durant ces deux dernières années. (Eric)


Matmos‎ – The Consuming Flame: Open Exercises In Group Form (Thrill Jockey Records) Pour la seconde année consécutive, Matmos fait partie du top 5 de Symbiose. Un triple album titanesque de 3 heures incluant une centaine de contributeurs. (Albérick)


Chittakone Baccam - Jeunesse cosmique

Oneohtrix Point Never - "Magic Oneohtrix Point Never" (Warp) : Pionnier de la weird, ambient electro depuis belle lurette. Daniel Lopatin remet les pendules à l'heure avec un album patraque aveuglé dans un film sc-fi sans retour. Labyrinthe de son et encore sur une écoute perdue. w33d. 


Cindy Lee - "What’s Tonight to Eternity" (W.25TH) : Génie, guitare triste, voix magistrale et romantisme pur. luv.


Ana Roxanne - "Because of a Flower" (Kranky) : Ce deuxième opus est éthéré et planant à souhait. Voyage dans son univers coloré de chuchotements et de nuages. rêve. 


Nubya Garcia - "Source" (Concord Jazz) : Très bon jazz de haut calibre. cosmique.


Julianna Barwick - "Healing Is a Miracle" (Ninja Tune) : Apaisant et tout en douceur, album magique bercé par une sublime voix. spatial.

Mention spéciale: 박혜진 Park Hye Jin "How can I", Dean Blunt "Roaches 2012-2019" et la compilation "stoners-stoneuses in the summer"

Meilleure chanson : Dean Blunt - As Long As Ropes Unravel Fake Rolex Will Travel


Album à venir de ultra poking en 2021 : "Sanftmut" de Pulsatilla