Coup de Coeur Retour
19 December 2017

Revue de l'année 2017 : Hip-hop

2017 c'était bien plus qu'une aventure, tout le temps. Ici, le meilleur du meilleur tout le temps de l'année, selon nos émissions hip-hop : Ghetto Érudit, Rythmologie, On prend toujours un micro pour la vie, Les meilleurs partys se passent dans la cuisineLa BeatmakerieHip-Hop Café + Les Turbo Tannants. Rien que ça!

Marc-André Anzueto, Louis-David Anzueto et Benoît Beaudry / Ghetto Érudit

LoudUne année record (octobre 2017)
Un titre qui dit tout pour un rappeur dont le succès est mérité! En plus de l’introduction So Far So Good, mentions spéciales aux pièces Il était moins une, TTTTT, Devenir immortel (et puis mourir) et SWG. Pure mongness!


Eman & VlooperLa joie (août 2017)
Album qui pousse l’auditeur à réécouter les chansons et apprécier la complexité et la richesse de ces 12 pièces musicales clairement réalisées dans la joie. Ces dernières conjuguent habilement le vibe old school des années 1990 aux sonorités plus contemporaines. Mentions spéciales pour les chansons Copy/Paste, Monet (FT. KNLO), Lundi et La p’tite équipe (FT. Modlee).


Kendrick LamarDamn. (avril 2017)
Kung Fu Kenny a complètement déchiré l’instrumental de la pièce DNA et dévoile une histoire personnelle complètement mong dans Duckworth. Un album qui s’écoute du début à la fin et de la fin au début.


FouKiPré_Zay (Juillet 2017)
Très productifs et très gayés depuis les dernières années, les jeunes du Plateau Hess (Fouki et Michel le silencieux) méritent le trophée Calder pour 2017. Aucun doute sur la capacité de ce duo d’amener leurs fans au septième ciel au cours de la prochaine année.


WasiuMTLiens 2 (octobre 2017)
Un excellent album avec des grosses productions (Da-P, SevDee, High Klassified, Tommy Kruise et Kaytranada) et des gros featurings (KNLO, Dead Obies, Lary Kidd, Lou Phelps). Wasiu est définitivement l’un des rappeurs montréalais les plus prometteurs pour les années à venir.

 

Étienne Champagne / Rythmologie

Vijay Iyer Sextet : Far From Over (ECM)
Le professeur du département de musique de la prestigieuse université Harvard dessine un jazz qui s'aventure tant dans les traditions de l'idiome de la note bleue qu'en plongeant tête première dans les rythmiques contemporaines tel le Hip-Hop.


Byron the Aquarius : Leaving this Planet EP (Eglo Records)
Incursions House soulful où se côtoient Jazz-Funk et Hip-Hop.


Meyhem Lauren and DJ Muggs : Gems From the Equinox (Soul Assassins Records)
Habile démonstration de rythmes Boom Bap mâtinés de psychédélisme et de poussière où DJ Muggs de Cypress Hill prouve pourquoi on doit le considérer comme un des plus grands réalisateurs de l'Histoire du Hip-Hop.


Roméo Elvis X Le Motel : Morale 2 (Daring Music)
Parfaite représentation d'un artiste transcendant sa discipline de création, Roméo Elvis témoigne d'une écriture intelligence et sensible, où ses rimes s'harmonisent judicieusement aux riches fresques sonores du Motel.


Sly5thAve ‎– The Invisible Man: An Orchestral Tribute To Dr. Dre (Tru Thoughts)
Empruntant à la fois à la musique de chambre, au Jazz et au Funk, Sly5thAve immortalise le corpus de Dr. DRE de façon grandiose, rappellant le travail de Miguel Atwood-Ferguson pour l'hommage à J Dilla il y a une dizaine d'années.

 

Riff Tabaracci + Ramon Lebrun / On prend toujours un micro pour la vie

5 : Save YoursPhoenix
Nous avons adoré. À écouter avec un combo pâtes sauce rosée et poulet entier du Da Lillo.


4 : LoudNew Phone / Une année record
Nous avons adoré. À écouter avec un Baconator du Wendy’s et quatre croquettes en entrée.


3 : Vince StaplesThe Big Fish Theory
Nous avons adoré. À écouter avec trois rouleaux de Dragon Eye Maki du Sushi 426.


2 : FouKi, Kevin Na$h & QuietMikeSour Face Musique
Nous avons adoré. À écouter avec un bon bol de maïs soufflé au beurre extra sel et vinaigre du Kernels concocté par Éloi Mayano-Vinet.


1 : Eman & VlooperLA JOIE.
Nous avons adoré. À écouter avec un repas baril original 12 morceaux, un à-côté traditionnel de poulet pop-corn et un bon quart de speed.

 

Catherine Guay + Marielle Normandin-Pageau / Les meilleurs partys se passent dans la cuisine

6- Casse-Croûte - Éléphant Rose
Parce qu’ils ne sont pas assez dans le groupe s’auto-encourager, l’album Éléphant Rose a beaucoup passé à notre émission. Certains diront que nous avons un rapport émotif au passé du Casse-croûte, d’autres diront que nous feelons cheap face à ce dernier opus qui se trouve dans la pièce. C’est l’éléphant de 2017.


5- C-DrikLiqueur forte
Beaucoup de C-Drik dans la cuisine de CISM cette année. À croire que la realness est au rap québécois ce que les aliments frais sont à Bob le chef: très rares, mais au combien nécessaire.


4- La Carabine - Chasser ses démons
Quoi de mieux qu’un album bruité from scratch. Nous avons tellement aimé Chasser ses démons que nous nous recueillons au temple de Jehane Benoît dans l’espoire d’entendre des bruits de blender et de bouilloire sur le prochain opus du duo.


3.4 - Same Faye et D-track - Stereo
On aime trop Stereo, on a même appris les chorégraphies pour pouvoir les faire en studio. Nous aimerions souligner les thématiques alimentaires de cet album digne d'un party de cuisine. Ils seront les bienvenus en 2018, on leurs fera une belle limonade de café glacé, une recette de Ricard'eau.


3- Fouki - Pré_Zay
Le jeune athlète languistique a eu une année importante. Le contraire d'une repas de semaine, il a travaillé très fort et cet album en est la preuve. Pré_Zay s'est aisément classé dans nos favoris de l'année, reste à voir ce qu'il nous réserve pour Zay. On a bien hâte de pézer su play. 


2- Loud - Une année record
Nous aussi on sait danser et nous sommes très contentes de savoir que cette information est connue de tous grâce à Loud. Définitivement un des albums les plus lichés de l’année 2017, tellement qu’on est restées collées. Comme du bon caramel au temps des fêtes, cet album a atteint nos attentes.


1- Eman & Vlooper - LA JOIE.
L’album au top de notre top, qu’on écoute en remplissant notre crocpot. Eman et Vlooper ont offert un album cohérent qu’on se plaît à mettre sur les ondes une pièce à la fois. Cette galette fait un effet boeuf, comme si on rassemblait Pol Martin et Ricardo dans la même cuisine.

 

Maxime Albors / La Beatmakerie

1. Lunice - CCCLX (360)
Après avoir passé les dernières années à travailler avec des stars comme Kanye West et Madonna, le producteur montréalais Lunice a sorti son premier album CCCLX le 8 septembre dernier. Un premier long format attendu depuis cinq ans qui transporte l’auditeur dans un univers mélangeant théâtre et science-fiction. Un projet qui n’a pas du tout déçu l’amateur de bon son lourd qui sommeille en moi. Tha Doorz, O.N.O et Drop Down sont selon moi des chansons incontournables en 2017.


2. OuriSuperficial
Sorti à la fin du mois de mai dernier, ce nouveau projet d’Ouri est un long voyage électronique loin d’être superficiel. Dès la première écoute, on se sent transporté dans une jungle dansante, une vibe qui rappelle celle des soirées Moonshine. X-Float, Distracted When You Are Dancing et Switchy Loco vous permettront de saisir l’ampleur de ce projet qui peut s’écouter à n’importe quel moment de la journée. Un album qui prend une dimension supplémentaire en live comme l’atteste son Boiler Room fin octobre au Centre Phi.


3. HamzaSanta Sauce
À mes yeux, Hamza c’est le rapper qui a tout compris à 2017. Des paroles catchy, des instrumentales produites par des pointures du beatmaking comme Myth Syzer, Ikaz Boi et Ponko et vous obtenez l’essence même du rap selon moi : du pur divertissement. Pour celles et ceux qui souhaitent découvrir Hamza de la bonne manière, je vous conseille de commencer avec les tracks Shine, VVS et Vraiment. À noter qu’il a sorti à la fin du mois d’octobre dernier, 1994, une nouvelle mixtape où on peut retrouver le montréalais FREAKEY! à la production d’une des chansons.


4. RowjayCarnaval de Finesse
Rowjay c’est sans doute l’artiste dont les chansons ont le plus joué depuis la création de La Beatmakerie. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il s’agit du futur du rap francophone. Connecté de St-Léonard à Bruxelles en passant par Paris, son prochain EP Hors Catégorie est prévu pour les prochains jours. Pour celui qui ne se considère ni comme un rappeur street, ni comme un rappeur queb, l’année 2018 semble remplie de belles promesses.


5. Planet GizaDétour : Zayad City
Fin mélange de house et de trap, le tout agrémenter d’une grande variété de samples de funk, musique brésilienne et Kompa, Détour : Zayad City est un projet complet qui illustre bien la versatilité du trio de producteurs. Rami.B(izzle), Dumix et Tony $tone, tous dans la jeune vingtaine, sont maintenant prêts à exploser aux yeux du grand public et obtenir la reconnaissance qu'ils méritent ici et ailleurs.

 

Sam Rick et Olivier Brault / Hip-Hop Café

Makala - Gun Love Fiction
Makala est le nouveau Love criminal suisse. On vous invite à découvrir son univers violent et passionnel. Gun Love Fiction.


Lute - West 1996, Pt. 2
Avec Earthgang, Lute est l’autre nouvelle signature et bon coup 2017 de J.Cole et son étiquette Dreamville Records, qui bientôt, n’aura plus rien à envier à ses concurrents.


Rapsody - Laila’s Wisdom
Rapsody a su, avec Laila's Wisdom, mettre toutes les critiques en accord sur la chose suivante : elle est beaucoup plus que la « female Kendrick ». Son talent en tant que MC surpasse de loin beaucoup de ses camarades, tant hommes que femmes.


Lomepal - FLIP
Depuis la sortie de son premier album officiel, Antoine a switch backside FLIP ses records personnels avec un disque d’or (50 000 ventes) et 6 clips franchissant la barre du million… son talent d’interprète est en parfait équilibre. FLIP change le monde.


Sam Faye & D-Track - Stéréo
Alors que le contenu rap québécois prend de plus en plus d'influence dans ce qui se fait au niveau commercial chez nos voisins du sud (turn up et tout ce qui s'y rattache), D-Track et Sam Faye nous livrent un projet rempli d'originalité et d'air frais. Un must pour tous les fans de rap de chez nous!

 

Donavan Lauzon, Nicolas Simard + Julien Quintal / Les Turbo Tannants

LoudUne année record
Le bon prince du rap québécois nous confirme qu’il a bel et bien sa place parmi les meilleurs de sa classe. Avec des productions efficaces signées Ruffsound et Ajust, Loud doit commencer à recevoir pas mal d’appels sur son New Phone.


Eman & Vlooper – La Joie.
La suite logique des Frères Cueilleurs alors que Vlooper continue de s’énerver sur les machines. Après un XXL plus sombre, La Joie nous plonge à nouveau dans l’univers abstrait et déconstruit d’un Eman au sommet de sa forme.


Fouki - Pré_Zay
Le rappeur de 20 ans de Montréal se taille tranquillement une place de choix dans le micro-univers du rap queb. Reconnu par ses pairs et la critique, Fouki propose des textes tantôt introspectifs, tantôt festifs sur les beats de son acolyte QuietMike aka Michel silencieux. Très hâte à la suite en 2018, espérons que le long jeu sera à la hauteur des attentes.


Planet GizaDétour: Zayad City
Le trio de producteurs de la région montréalaise a multiplié les collaborations pertinentes et était vraiment all over de place en 2017. Il semblait logique d’inclure le long EP de ces génies mélangeurs de genre. Très actifs sur les interwebs, ils seront du Igloofest 2018 et la voie est bien pavée pour une grosse année en ce qui les concerne.


DamsoIpséité
Faisant suite à son premier album, Batterie Faible, Ipséité est un album résolument plus commercial mais qui ne perd rien de ce qui faisait le charme de Damso. Avec son flow atypique, Dams’ continue de nous exposer ses histoires tristes de salaud assumé et ses questionnements sur la vie qui l’attend.