Coup de Coeur Retour
24 April 2015

London Cafe à Focus Wales 2015 : jour 2

Melanie Lapierre de London Cafe assiste au festival Focus Wales, qui se tient du 22 au 25 avril. Voici le compte-rendu de sa deuxième journée.

La deuxième journée du festival a commencé avec les traditionnelles conférences sur divers sujets d'actualités de l'industrie.

Le premier panel nous en apprenait plus sur le financement que les groupes peuvent obtenir et les différents moyens d'y arriver. La multiplication des plateformes de soutien prouve que le système gallois est assez développé (peut-être un peu plus que par chez nous). Entre autres, mis a part le conseil des arts gallois, d'autres projets comme Wales Arts International ou bien Horizons en partenariat avec la BBC peut aider les groupes qui le désirent a s'exporter ailleurs en Grande-Bretane, en Europe ou bien parfois en Amerique moyennant certaines conditions.

Ensuite, le 2e panel, particulièrement intéressant pour nous, portait sur l'approche que les projets musicaux doivent adopter envers les représentants médiatiques, petits ou gros. Je dois avouer que je me reconnaissais dans les propos de Chris Hawkins de Radio 6 et de Huw Stephens de Radio 1 lorsqu'ils discutaient des critères qu'ils suivaient pour qu'ils soient intéressés à jouer tel ou tel groupe à la radio.

Entretemps, nous visitons les showcases situés dans une salle connexe. Chose à retenir, Focus Wales n'est pas que pour les Gallois. Nous y retrouvons également des artistes d'autres pays dont le Canada. Highs, formation indie-pop de Toronto, qui adécidé de ne pas se ploguer et y aller d'une petite performance acoustique tout en douceur.

Highs toronto

Vient ensuite une entrevue signée Adam Walton de la BBC avec Ritzy Bryan de la formation The Joy Formidable qui a duré aux alentours d'une heure trente mais qui aurait pu durer beaucoup plus longtemps. Ritzy y parlait de son enfance musicale, de ses influences et bien sûr encourageait les groupes à travailler dur et ne pas lâcher, ainsi que de ses expériences en première partie de Muse et Foo Fighters entre autres.

Puis rendez-vous au Oriel Wrecsam pour rencontrer d'autres gens de l'industrie au « networking mixer », le tout entrecoupé de performances acoustiques de Golden Fable, Phia et bien d'autres.

Ensuite, direction Undegun pour Valleyers, un projet folk-rock. Peu de gens présents au debut, mais la salle s'est remplie au fur et a mesure ( la joie de tous les spectacles en même temps).

Pour clore la soiree, rien de mieux que de revisiter le Central Station comme la veille. Que ce soit au son du rock dansant de We're No Heroes, du surf rock de Mowbird ou du rock retro de Houdini Dax, la pop joyeuse de Seazoo, tout le monde y a trouvé son compte.

Werenoheroes

Le clou de la soiree était sans aucun doute la performance de Future Of The Left qui dégageait une energie débordante. Une performance déjantée à l'image de la formation et moshpits étaient au rendez-vous.

Futureoftheleft

On se retrouve demain avec les performances d'Eagulls, Cut Ribbons, Kidsmoke et Allusondrugs entre autres.